La Nouvelle Tribune

Que mijotent les adjoints au maire de l’Ouémé et du Plateau

Espace membre

Une réunion peu ordinaire a été organisée hier dans les locaux du 5è arrondissement de la ville de Porto-Novo. Il s’agit d’une réunion secrète qui a vu la participation effective de tous les adjoints au maire des communes des départements de l’Ouémé et du Plateau à l’exception des adjoints au maire de la commune de Dangbo et d’Adjarra.

La raison de ces absences serait qu’à Dangbo, ces adjoints au maire ont été absents parce qu’une délégation des parlementaires serait venue hier assister les sinistrés de la localité ;  par contre pour Adjarra, ils auraient reçu la visite du Chef de l’Etat qui serait venu  par rapport au projet d’électrification de l’arrondissement d’Aglogbè. En dehors de ces deux absences, tous les adjoints au maire étaient au grand complet. Selon les informations recueillies au terme de leur conclave, ils  se sont vus pour parler des difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leur mission. D’autre part, ces adjoints au maire auraient dénoncé les nombreuses insuffisances qui minent les actuels textes de loi sur la décentralisation. Pour eux, ils sont relégués au second rang à part leur train habituel. Ils ne sont pas consultés sur des grandes décisions prises par les maires après les rencontres de l’Ancb par exemple et d’autres rencontres regroupant les maires. Plusieurs autres sujets auraient été également abordés au cours de ces assises, notamment la relecture des textes régissant la décentralisation par les législateurs afin que d’autres dispositions soient intégrées à la loi.

{mosgoogle} Pour ce faire, le bureau provisoire mis sur pied  dans ce cadre et présidé par le premier adjoint au maire des Aguégués,  Félix Djangban va oeuvrer pour que les recommandations soient effectives. Déjà pour certains proches des milieux des maires de ces communes concernées, les adjoints au maire seraient en train de constituer une rébellion contre les maires. Par contre,  d’autres disent que les adjoints au maire veulent se faire un nom aussi dans le système de la décentralisation. D’autres rencontres seraient prévues dans les jours à venir et d’importantes décisions seront prises à la surprise de tous. Des conseillers communaux pour la plupart auraient donné leur approbation à cette initiative.

Ismail Kèko