La Nouvelle Tribune

L’Utd de Dassigli veut-il lâcher Yayi ?

Espace membre

Les tractations vont bon train au sein du parti Union pour le travail et la démocratie (Utd) qui entend se repositionner pour 2011. Il organise dans les jours à venir sa session statutaire pour se prononcer sur plusieurs dossiers brûlants de l’actualité nationale et internationale. Entre autres, le choix à opérer pour la présidentielle de 2011 serait le point important de cette session.

Il est clair que le pouvoir du changement essuie ces derniers temps de sérieux revers de la part de l'opposition et tous ces sujets préoccupent le comité central. Mieux, Barnabé Dassigli, l'honorable Justin Agbodjèté, l'ancien député Delphin Houénou, aujourd'hui membre de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil-Lépi), le préfet François Houéssou de Porto-Novo et bien d'autres cadres et sympathisants du parti ont la lourde mission de trouver les raisons qui motiveraient le soutien de l'Utd ou non au candidat  Boni Yayi en 2011. De sources dignes de foi, les avis sont vraiment partagés au sein du comité central et la session des jours à venir réserve de sérieuses surprises.

{mosgoogle}Ce qui est sûr et pour l'heure, l'Utd n'a pas encore démenti son attachement au changement mais les calculs et réflexions vont bon train et la piste de l'Union fait la Nation ne serait pas à écarter. Selon les informations recueillies de sources proches de ce parti toujours dirigé par Barnabé Dassigli, actuel chargé mission du Chef de l’Etat, les tractations vont bon train aussi du côté des Fcbe afin que les leaders de ce parti ne partent pas de la mouvance présidentielle. L’Union fait la nation n’aurait pas non plus dit son dernier mot dans ces tractations

Ismail Kèko