La Nouvelle Tribune

Sortie politique du Pur à Akpro-Missérété et Avrankou

Espace membre

Michel Missikpodé au chevet des populations de Zoundji et Atchoukpa
L’ancien député du Prd Michel Missikpodé continue sa tournée de prise de contact et de présentation de sa formation politique, le Parti pour l’union républicaine (Pur) dont il est le vice-président.

Après les étapes d’Avrankou, d’Akpro-Missérété, de Dangbo, d’Adjohoun et de Bonou, Michel Missikpodé, à la demande des militants de Zoundji à Gomè-Sota dans Akpro-Missérété et de ceux de Malé à Atchoukpa, a repris son bâton de pèlerin pour se rendre dans ces localités et échanger avec les jeunes et sages. A Zoundji, le premier vice-président du Pur a donné un exposé sur la vision de son parti et son choix pour les élections de 2011. Le porte-parole des populations de cette localité s’est dit fier de recevoir l’ex député puisque ce qu’il a entrepris bon nombre de politiciens ne l’ont jamais fait. Toutefois, il n’a pas manqué d’évoquer les problèmes d’électrification, de voie d’accès, d’eau potable, de microcrédits aux plus pauvres et d’emplois. Pour eux, c’est la seule condition pour soutenir ce parti. Prenant la parole, Michel Missikpodé a reconnu la dégradation des voies d’accès au village mais il leur a dit qu’il se fera leur porte-voix auprès du maire d’Akpro-Missérété. Pour les engagements à prendre en matière d’emploi, Missikpodé s’est refusé à la démagogie des promesses irréalisables. Pour finir, il a exhorté les jeunes à poursuivre leur étude pour avoir le diplôme et le profil pour postuler à un emploi. Après ces vérités fortement applaudies par l’ensemble de la population de Zoundji, Missikpodé a procédé à la remise des jeux de maillots et de ballons aux jeunes, des tam-tams aux groupements d’animation folklorique, des étrennes à l’effigie du Pur. A Atchoukpa dans la commune d’Avrankou où l’ex député s’est rendu à Malé, le scénario et des doléances ont été faites par les populations, qui se résument à la représentativité de Mallé dans les instances de décisions politiques, les problèmes de voies, d’électrification d’eau potable et micros crédits. Pour leur porte-parole, bien qu’ils aient à Avrankou deux députés, deux ministres, un maire et des adjoints au maire issus de la mouvance, leur situation n’a pas changé.

{mosgoogle}En réponse à ces préoccupations, l’honorable Michel Missikpodé dira que l’objectif de sa présence c’est de présenter le Pur et ses ambitions mais il a rassuré qu’il apportera des réponses à chacun des problèmes évoqués et situera les responsabilités en donnant des noms. « Le temps n’est pas encore à la campagne électorale ! Mais le moment venu, nous dirions ce que chacun de ceux à qui vous pensez a fait auprès du Président Boni Yayi pour la commune Avrankou… ». Les jeunes de Malé ont également reçu au terme des échanges, des jeux de maillots, de ballons, d’étrennes à l’effigie du Pur et une enveloppe financière.

Ismail Kèko