La Nouvelle Tribune

Lancement du projet régional sur l’entreprenariat agricole

Espace membre

Boni Yayi pose la première pierre au centre Songhaï
Le projet régional sur l’entreprenariat agricole a été officiellement lancé le vendredi dernier au centre Songhaï de Porto-novo. C’était sous la houlette du chef de l’Etat le Dr Boni Yayi et en présence du directeur du bureau régional Afrique du Pnud et des représentants des 12 pays africains impliqués dans le projet.
Le projet régional intitulé d’une durée de cinq ans est une initiative conjointe des agences du système des nations unies à savoir l’Onudi, le Pnud, la Fao,le Fida, le Bit en partenariat avec le centre Songhaï basé à Porto-novo ainsi que 12 pays africains à savoir le Burkina Faso,le Congo Brazzaville, le Nigéria, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, la Guinée Conakry, le Kenya, le Libéria, le Malawi et la Sierra Léone. A l’ouverture des travaux, le préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau Inès Aboh Houessou dans son mot de bienvenue, dira que c’est une consécration pour le centre Songhaï pour son perfectionnement et les résultats enregistrés dans le cadre agro-pastoral. L’honneur était revenu au frère Godfrey Nzamujo  initiateur du projet, de présenter les grandes lignes, les objectifs, sa vision et sa  mission. Après avoir montré le rôle important joué par le Pnud et l’implication du gouvernement béninois dans ce projet, Georges Assah représentant l’Onudi dira que ce projet sera étendu dans d’autres pays africains en développement.Le ministre de l’agriculture et de la recherche scientifique de la Guinée Conakry et le gouverneur de l’Etat de River City au Nigéria n’ont pas manqué d’apprécier les efforts du frère Godfrey Nzamujo et l’importance de ce projet régional.Le directeur du bureau régional Afrique du Pnud Gilbert Houdon,a pour sa part rappelé la genèse de ce projet et l’appui de son institution pour un développement intégré et durable. Selon lui, ce projet s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de l’une des recommandations du séminaire ministériel organisé les 27 et 28 septembre 2008 à Songhaï à Porto-novo et relative à la mise en place d’une plate-forme régionale pour contribuer au développement de  l’entreprenariat agricole afin de stimuler la croissance économique et la création d’emplois décents pour lutter  contre la pauvreté. Le chef de l’Etat dans son mot inaugural a félicité le centre Songhaï pour ses efforts afin de faire de Porto-novo le berceau d’une nouvelle vision de développement intégré dans notre pays.L’absence de mécanisation, de l’eau, la faiblesse du développement agricole et autres ont été soulevés par le chef de l’Etat. Selon lui, la lutte contre la pauvreté et la faim constitue un défi majeur à relever au moment où notre pays est frappé par la crise alimentaire mondiale.Pour le Dr Boni Yayi, le cas du centre Songhaï est une expérience admirable pour juguler le chômage des jeunes et les problèmes d’emplois. Pour finir, il a salué l’esprit créatif et la détermination du frère Godfrey Nzamujo qui constitue un premier model de promotion de l’agriculture.
Au terme de son message, le chef de l’Etat a visité le centre Songhaï. Il a procédé à la pose de première pierre du projet et au dévoilement de la plaque inaugurale. Notons que le frère Godfrey Nzamujo a été nommé ce jour là conseiller spécial à l’agriculture par le chef de l’Etat.

Ismail Kèko