La Nouvelle Tribune

Crise à la mairie d’Allada: A. Seibou rencontre les conseillers rebelles ce jour

Espace membre

Les populations de la mairie d’Allada peuvent-ils enfin pousser un ouf de soulagement ? C’est   ce jour en effet que les 14  conseillers qui ont déposé le maire Lucien Houngnibo  doivent rencontrer le ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale Alassane Séibou pour discuter de la crise au sein du conseil communal d’Allada.

Interpellé dans une question écrite de l’honorable Ismaël Tidjani Serpos, il a voulu les rencontrer pour connaître les vrais mobiles de leur vote de défiance (remis en cause quelques jours après par le préfet) et chercher avec eux les solutions pour la résolution de cette crise qui bloque le développement de la commune. Depuis que le préfet a rétabli le maire Lucien Houngnibo, les 14 conseillers ont durci leur position et demandent le départ du maire Houngnibo comme condition sine qua non au retour à la paix.9 parmi eux qui sont des Fcbe ont décidé eux de boycotter les activités de cette formation politique.

{mosgoogle}Les Chefs d’arrondissement ont menacé de fermer tous les arrondissements. A plusieurs fois, ils ont décidé de rencontrer le Chef de l’Etat pour lui faire part des raisons qui les ont motivés à destituer le maire. Mais leurs nombreux appels sont tombés dans des oreilles de sourd. A défaut du Chef de l’Etat, ils pourront discuter avec un de ses collaborateurs directs pour dire leur ras le bol par  rapport à la gestion du maire Houngnibo déposé, on se rappelle, pour gestion opaque et solitaire de la mairie et une prévarication portant sur des millions.

Marcel Zoumènou