La Nouvelle Tribune

Plénière hier sur les règles générales pour les élections

A lire

USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Afrique du sud: les victimes d’hier, agresseurs d’aujourd’hui

se connecter
se connecter
« Quand on prend des responsabilités on l’assume surtout que personne ne vous a obligé à prendre ces responsabilités, mieux c’est vous-même qui avez démarché pour avoir ces responsabilités, la dernière fois je n’ai pas voulu rentrer dans les détails » a martelé tout furieux le président Nago. Au terme de son intervention, le président Mathurin Nago, au vue des dispositions du règlement intérieur de l’institution parlementaire, a renvoyé les députés à ce jour pour la poursuite des travaux. Bien sûr en espérant que l’un des deux secrétaires parlementaires sera effectivement présent à l’hémicycle.

Ismail Kèko