La Nouvelle Tribune

Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique: Martial Sounton manque de poigne

Espace membre

Des pas hésitants qui ne cadraient pas toujours avec la cadence. Apparemment, on le sent intimidé. Est-ce parce qu’il connaît lui-même ses limités ? Ou parce qu’il sait lui-même qu’il est là juste pour boucher un trou. Ce qui revient à penser qu’en dessous, les décisions seront prises par quelqu’un d’autre. Toujours est-il qu’il lui reste beaucoup de chemin à parcourir pour réellement se mettre dans la peau d’un ministre de l’intérieur. On reconnaît que son prédécesseur était un grand zélateur mais il ne manquait pas pour autant un peu de posture. Quand bien même, les références sont légions. Il gagnerait à aller à leur école. 

Georges Akpo