La Nouvelle Tribune

Les députés votent l’examen en procédure d’urgence des lois électorales

A lire

Gambie : arrestation du patron des renseignements de Jammeh

France : Sarkozy passe de la politique à l’hôtellerie

se connecter
se connecter
Au lieu de 30 minutes de suspension, les députés sont revenus dans l’hémicycle environ deux heures après. C’est ainsi qu’un délai de 5 jours a été fixé aux différentes commissions qui vont statuer sur ces dossiers et déposer leur rapport. Les députés se retrouvent en plénière le vendredi prochain au parlement.

Ismail Kèko