La Nouvelle Tribune

Yayi jette les mouvanciers du Zou en pâture à l’Un

A lire

Gambie : un autre pro-Jammeh limogé

France : à la télé, le rappeur Passi balance sur le pillage de l’Afrique et le Franc CFA

se connecter
se connecter
En effet, Souton ne peut en rien ramener la paix et la cohésion dans la famille Fcbe du Zou. Suppléant de l’honorable Eloi Aho, il passe pour un homme peu influent sans grande expérience avérée, très dépendant politiquement d’Aho. On ne retrouve pas non plus en lui des qualités de diplomate  capable d’aider à aplanir les divergences. Aho, quant à lui se frotte les mains. Yayi lui a facilité la tâche, nous confie un de ses proches. Aujourd’hui la mouvance du Zou est en lambeau. Désespéré, le troupeau court vers l’Un où il semble trouver le foin et la sécurité.

Marcel  Zoumènou