La Nouvelle Tribune

Affaire Icc services: Secret d’Etat, vérité interdite

Espace membre

«Tous ces ministres et autorités qui demandaient et redemandaient à Icc savaient bien qu’il faisait autre chose  que le placement d’argent et c’est fort de cela qu’ils lui demandaient  toujours de l’argent  à ne plus en finir », déclare un avocat très imprégné du dossier. Alors, quelle activité menait Icc- Services donc ? Mystère. C’est peut être un secret d’Etat qu’on ne connaîtra jamais.  Le jour où on le saura vraiment, la république tombera peut être. Contrairement à ce que disait Idrissou Ibrahim.

Marcel Zoumènou