La Nouvelle Tribune

Pour un véritable développement du Bénin

Espace membre

Les étudiants s’engagent derrière Bio Tchané
Le cercle des inconditionnels du président de la Banque ouest africaine de développement (Boad) a enregistré ce week-end un nouveau creuset. C’est le collectif des  étudiants béninois (Ceb) qui a au cours d’un géant meeting samedi dernier annoncé son adhésion à la candidature de Abdoulaye Bio Tchané. 

Mauvaises conditions d’études, mauvaises conditions de vie, insuffisance de moyens de transport, promesses non tenues, violation de la franchise universitaire, chômage galopant etc. Soumis à tant de maux, les étudiants béninois pensent que seul Abdoulaye Bio Tchané qui a fait ses preuves à travers le monde  peut aujourd’hui les sortir de la misère à eux faite par les autorités actuelles. C’est donc pour lui signifier leur engagement à ses côtés qu’ils ont décidé de se mettre au sein du Collectif étudiants béninois Ceb-Abt. Malgré la pluie drue et interminable qui s’est abattue sur Cotonou ce samedi, les étudiants ont répondu présents. Tous de blanc vêtu. Fanion à l’effigie de leur leader en main. Regard fier et l’air décidé. Au-delà des 1200 places de la salle rouge, il n’eut point de place sur l’esplanade qui n’était occupée. Des écrans géants trônaient fièrement devant les chaises disposées afin de permettre à ceux qui sont au dehors de vivre pleinement l’événement depuis l’intérieur. Lorsque le professeur Andoche Amègnissè monte au pupitre et pousse les slogans en l’honneur de Abt, le délire était total. Dans un discours enflammé dont il a le secret, il a enchanté les jeunes fougueux et sulfureux qui n’en demandaient pas mieux.  Dans sa verve mordante, il a peint un tableau apocalyptique du régime de Boni Yayi. Pour lui, le doute n’est plus permis. Le Dr Boni Yayi doit partir en 2011. Le seul à même de le remplacer est Abdoulaye Bio Tchané qu’il appelle de toute sa force les Béninois à soutenir. A sa suite plusieurs autres orateurs se succèderont au pupitre. Le président de la coalition Abt, le président de l’alliance des partis politiques soutenant Abt, l’ancien ministre Adihou, le président des amis de Abt.

{mosgoogle}Toutes ces personnalités ont eu à exhorter les jeunes à rester soudés tout en saluant leur initiative. Les représentants des diverses communautés estudiantines venues de Lokossa, Parakou, Porto-Novo, Abomey, Abomey-Calavi, n’ont trouvé de mots assez durs et sombres pour qualifier la gestion de Boni Yayi. Ils appellent donc de tous leurs vœux l’arrivée au pouvoir et affirment leur détermination à œuvrer pour cela.

Benoît Mètonou