La Nouvelle Tribune

Topanou part déçu du gouvernement

se connecter
se connecter
Prenant la parole, le ministre Akofodji a promis de suivre les pas de son prédécesseur, afin de faire de la justice béninoise un levier de développement. A la fin de la cérémonie, les deux hommes se sont retirés. Dans sa démarche, Victor Topanou, triste comme un enfant malade, marchait comme s’il avait peur de poser ses pieds sur le sol. C’était ses derniers gestes en tant que ministre de la Justice.

Jules Yaovi Maoussi