La Nouvelle Tribune

Nonvitcha 2008

Espace membre

Occasion de vacances pour les ministres de Yayi
Dimanche dernier, jour de pentecôte  et de fête de retrouvaille ses peuples Xwlas et Xwelas ‘’Nonvitcha’’, nombreux étaient-ils les ministres du gouvernement du Dr Boni Yayi et autorités politico administratives à être présents aux festivités.
Kogui N’Douro, ministre d’Etat à la défense, Soumanou Toléba, ministre de la Culture, Démonlé Moko, ministre de la Décentralisation, Bernadette Sohoudji, ministre de l’enCassa, ministre de la justice et natif Xwla, Félix Hêssou, ministre de l’intérieur, Roger Gbégnonvi, ministre de l’alphabétisation et bien d’autres responsables à divers niveaux complètent la liste des officiels. A cette occasion, la solennité habituelle qui caractérise ces responsables, a laissé place à la convivialité. On les sentait très décontractés, loin du stress et de l’anxiété qui se lit d’ordinaire sur leur visage. Rires, taquineries et blagues étaient menu. Visiblement, c’était une occasion rêvée pour eux. Les ministres de Yayi avaient besoin de décompresser et ils n’ont pas raté l’opportunité.  Au vu du rythme de croisière auquel ils sont assujettis par le président Boni Yayi dans l’exercice de leurs fonctions, nul ne peut leur dénier le droit de profiter de l’air marin de Grand-Popo pour s’oxygéner et se décontracter. Ils sont avant tout des hommes de chair et de sang. Même Jésus-Christ a su prendre du bon temps  et l’a vivement conseillé aux hommes. Le président de la république, chef du gouvernement, le Dr Boni Yayi, grand absent à cette fête, ferait bien d’initier désormais des sorties moins solennelles et moins protocolaires pour son équipe.

B. M.