La Nouvelle Tribune

Le maire Océni Moukaram fait le point à mi parcours

Espace membre

 (Une caravane nationale de l’intégration démarre en  juillet)
A moins de deux mois des festivités marquant le cinquantenaire de la fête de l’indépendance dans la capitale du Bénin, le maire de la ville de Porto-Novo Océni Moukaram est sorti de son mutisme afin de faire le point à mi-parcours des réalisations et dissiper quelque peu les inquiétudes qui planent sur l’organisation parfaite de ces festivités à Porto-Novo.

C’est à cet effet que la première autorité de la ville a organisé le vendredi dernier à l’hôtel de ville de Porto-Novo une conférence de presse pour situer sur les dernières dispositions prises pour une réussite de la fête. « Oui ! Oui ! » A-t-il clamé d’entrée pour montrer que la fête aura bel et bien lieu. Puisque, affirme t-il que le taux de réalisation de la plupart des infrastructures est à peu près de 75%, hormis le boulevard sur lequel se déroulera le défilé. Selon les propos du maire, les festivités du cinquantenaire démarreront dès le 1er juillet 2010. Quelques activités prévues n’ont pas été occultées par Océni Moukaram. Notamment, la rencontre de tous les maires des villes ayant déjà organisé les festivités du 1er août depuis la décision des fêtes tournantes, une caravane du cinquantenaire dénommée « Caravane de l’Intégration, de la Solidarité et de l’Union des Peuples » qui va parcourir tout le Bénin durant 10 jours et rallier toutes les grandes villes et revenir à Porto-Novo, un forum qui permettra de jeter les bases d’un programme cohérent de développement durable pour faire de Porto-Novo en 2025 une capitale attrayante, rayonnante et dynamique. Selon le maire, les actes de ce forum serviront d’input à l’élaboration du prochain Plan de Développement Municipal (Pdm), une boussole dont l’importance n’est plus à démontrer.

{mosgoogle} Outre ces aspects, le maire Océni Moukaram a répondu aux préoccupations des professionnels des médias sur les travaux en cours sur les différents chantiers ouverts dans ce cadre, l’évolution de ces travaux, le financement d’accord de prêt de 4 milliards de la Boad au profit du développement de la ville et autres. Il a profité aussi de l’opportunité pour parler d’autres activités prévues dont les folklores du cinquantenaire, les journées de masques et marionnettes, la soirée d’esthétique royale, la nuit du cinquantenaire, le concours Miss Cinquantenaire, la soirée gala du cinquantenaire, la soirée de défilé de mode, la grande émission télévisuelle du cinquantenaire et le défilé des jeunes des six régions du Bénin aux couleurs et vêtements des régions.

Ismail Kèko