La Nouvelle Tribune

Retard dans le recensement porte à porte à Porto-Novo

A lire

Gambie : un autre pro-Jammeh limogé

France : à la télé, le rappeur Passi balance sur le pillage de l’Afrique et le Franc CFA

se connecter
se connecter
Il a fallu que des agents recenseurs soient chassés à certains endroits avant que les autorités municipales soient associées. Cette situation, selon le maire, l’a conduit à interpeler le superviseur général de la Cps-Lépi Bako Arifari qui s’est déplacé vers Porto-Novo pour une séance de travail avec tous les acteurs concernés. Malgré cette accalmie, des ratés s’observent toujours sur le terrain et à en croire le maire, la ville de Porto-Novo serait environ à la date du mercredi dernier à plus de 65% de recensement. C’est dire qu’à la date d’aujourd’hui, ce taux avoisinerait 70 à 75%. Une situation qui suscite toujours de nombreuses inquiétudes dans le rang des conseillers municipaux surtout que ce recensement doit prendre fin hier sur toute l’étendue du territoire national.

Ismail Kèko