La Nouvelle Tribune

Fred Houénou déculotté par les auditeurs de Radio Tokpa

Espace membre

Le jeune Fred Houénou n’a pas changé, bien qu’il soutienne aujourd’hui un régime de Changement. Connu pour ses attaques contre l’Union fait la Nation, il était encore dans ce rôle sur les antennes de radio Tokpa hier.

Sans surprise, il a vilipendé Me Adrien Houngbédji, Bruno Amoussou et consorts. Pendant une heure d’horloge, il n’a pas varié dans ses propos contre ces leaders politiques qu’il a traités de tous les noms. Compte tenu de son passé peu reluisant, les auditeurs de ladite radio ne lui ont pas fait de cadeau. Tous les mots convenables pour attaquer un opportuniste politique ont été employés pour déculotter Fred Houénou.

La honte

La mésaventure de Fred Houénou sur radio Tokpa est une honte pour la jeunesse béninoise. L’homme, depuis 2005, a toujours joué les mauvais rôles en politique. Manipulé par une certaine classe politique, il s’est lancé dans la campagne pour la révision opportuniste de la Constitution du 11 décembre 1990. Son intention était d’ouvrir l’autoroute de la présidence à vie au Général Mathieu Kérékou. A l’avènement du président Boni Yayi, il n’est pas resté inactif. A plusieurs reprises, il attaquait le pouvoir en place dans tous les sens.

{mosgoogle} Les personnes averties savaient qu’il cherchait une place au soleil du Changement. Comme cela ne venait pas, il s’est rallié à l’Union fait la Nation dont il avait participé à la convention en janvier 2010. N’ayant pas obtenu ce qu’il voulait, il s’est fait récupérer par la mouvance dont il est devenu le griot. A ce titre, il se fait appeler président des jeunes de la mouvance. Au total, Fred Houénou est prêt à pactiser avec le diable pour satisfaire ses intérêts personnels. Ce jeune doit faire un examen de conscience, s’il veut corriger son image.

Jules Yaovi Maoussi