La Nouvelle Tribune

Enrichissement du paysage politique: L’Usdd créée pour défendre les valeurs républicaines

Espace membre

La maison du peuple de la commune de Lokossa a servi de cadre à la création de l’Union sacrée pour la démocratie et le développement. Ce nouveau parti politique, se réclamant de la mouvance, entend défendre les valeurs républicaines au nom du développement de ce pays.

Ainsi, son président Théophile Soussia a déclaré qu’il combattra surtout le régionalisme, l’ethnocentrisme, l’intolérance, l’exclusion, l’oisiveté, et les décisions unilatérales qui seront prises par un groupuscule de dirigeants. « Notre parti se réclame de la mouvance présidentielle. Mais, il ne sera pas là pour tout applaudir. Il sera conseiller de référence pour la mouvance présidentielle pour appuyer le gouvernement en vue du succès du mandat du Dr Boni Yayi et pour sa réélection en 2011 », a précisé M. Soussia, avant d’ajouter qu’il a fait l’objet des menaces et intimidations lors des préparatifs du congrès de l’Usdd.

{mosgoogle}Le nouveau parti a été porté sur les fonds baptismaux en présence d’imminentes personnalités politiques telles que Mathias Gbèdan, maire de Sèmè-Podji, Komlan Dadégnon, directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale. Les populations de Lokossa, pour ne pas se faire conter l’événement, ont massivement fait le déplacement.

Jules Yaovi Maoussi