La Nouvelle Tribune

Rumeur de tentatives de débauchage des élus Fcbe

Espace membre

Une machination pour escroquer le Chef de l’Etat
Les bruits se font davantage persistants sur des tentatives d’achat des élus municipaux et locaux de la liste des Forces cauris pour un bénin émergent (Fcbe). De nos investigations, il ressort que cette rumeur est ventilée à dessein avec des objectifs inavoués.



Il n’y a plus de jour où la presse ne fait état de ce que dans une commune X ou Y, des listes adverses tentent de récupérer des conseillers élus sur la liste Fcbe. On estime que les partis d’opposition font actuellement feu de tout bois pour débaucher ces élus. A cet effet, des espèces sonnantes et trébuchantes, des véhicules, des villas et autres avantages seraient proposés  pour les appâter. Certains élus concernés et approchés par nos soins, se sont portés à faux contre de telles allégations.

Selon eux, ceux qui agitent une telle idée dans l’opinion nationale ne sont autres que des  proches du président de la République. Leur but étant d’amener le Chef de l’Etat à sortir des fonds afin de fidéliser ces élus. Ainsi, ils pourront se remplir aussi les poches. D’autres sources affirment par ailleurs que ceux qui sont à la base de cette rumeur non seulement veulent escroquer le chef de l’Etat, mais surtout pour couvrir leurs arrières. En effet, ayant positionné des gens contre des billets de banque et d’autres dont l’appartenance aux Fcbe n’était pas avérée, certains coordonnateurs se rendent aujourd’hui compte que ces derniers  ne sont plus disposés à défendre l’étendard de leur groupe. Il faut alors dès maintenant trouver des formules  pour anticiper sur le phénomène afin que le Chef ne leur fasse pas porter le chapeau. Au vu de tout ceci, on se demande alors ce qui a concrètement changé, si des proches mêmes du chantre de ce mouvement rivalisent d’ingéniosité pour contourner la ligne tracée par le Dr Boni Yayi.

Benoît Mètonou