La Nouvelle Tribune

Bataille juridique autour d’une affaire domaniale à Sakété

se connecter
se connecter
La honte de la mouvanceLa mouvance accuse souvent à tort ou à raison l’opposition de ne pas vouloir accompagner le gouvernement dans ses efforts de développement. Voilà qu’à Sakété, pour une affaire de développement, deux alliés de la mouvance présidentielle se trainent devant les tribunaux. Le député Biokou devrait féliciter la mairie de sa localité d’avoir trouvé un domaine pour abriter un centre de promotion sociale, gage de développement de sa commune. L’ancien président américain, John Kennedy : « Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, mais plutôt ce que tu peux faire pour ton pays ». Mais ce parlementaire, qui doit tout à sa localité, ne recherche pas un règlement à l’amiable, et opte plutôt pour une bataille juridique. Les populations de Sakété reconnaîtront certainement les leurs en temps opportun.

Jules Yaovi Maoussi