La Nouvelle Tribune

Examen de la proposition de loi abrogeant la Lépi

Espace membre

Les députés du G13 se désolidarisent

(Un coup dur pour l’Union fait la Nation)
Le groupe politique G13 s’oppose désormais à l’initiative prise par les députés de l’opposition qui ont introduit, il y a quelques mois, une proposition de loi portant abrogation de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) et du Rena. Cette décision des députés du G13 a été prise suite à l’élection de leur pair Nassirou Arifari Bako à la tête de la Cps-Lépi. L’annonce de ce retrait a été faite hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo par le président de l’Upr et membre du G13 Issa Salifou, assisté de l’honorable Edmond Agoua, membre de cette formation politique à travers une déclaration rendue publique face à la presse. Dans leur déclaration, le député Issa Salifou a d’entrée remercié les uns et les autres pour le soutien dont a bénéficié le député Nassirou Arifari Bako lors de son élection en tant que nouveau coordonnateur général de la Cps-Lépi. Il poursuit en faisant comprendre que leur groupe politique n’adhère plus à cette initiative d’abrogation de la Lépi. Mais il précise toutefois que les députés du G13 sont prêts à modifier la loi sur la Lépi à travers l’introduction d’une autre proposition de loi qui va corriger les insuffisances constatées au niveau de la loi sur la Lépi. Une situation qui  vient remettre totalement en cause tout ce qui a été planifié par les députés de l’opposition et précisément ceux de « l’Union fait la Nation ». C’est dire qu’on risque de vivre dans les jours à venir de nombreux bouleversements au sein de la représentation nationale. La preuve est que les discussions qui seront enregistrées ce jour à l’hémicycle peuvent être houleuses au point où elles risquent même de dégénérer. L’autre aspect du dossier est que cette nouvelle position du G13 constitue un coup très dur pour toute l’opposition et surtout pour les députés de « l’Union fait la nation ».

{mosgoogle}Le chef de l’Etat Boni Yayi est-il arrivé finalement à écarter le G13 du combat de l’opposition à travers le choix du député G13 Nassirou Arifari Bako à la tête de la Cps-Lépi ? Ceux qui pensent que le G13, à travers le mutisme de leurs leaders depuis quelques temps, finiront par faire leur entrée dans le prochain gouvernement du changement sont peut-être dans le secret de Dieu.

I. K.