La Nouvelle Tribune

Après avoir abandonné l’Upd-Gamesu

Espace membre

Jean-Claude Hounkponou crée le Bdp Dodzi-Gamèlé

L’ancien député Jean-Claude Hounkponou, ex président du parti Upd-Gamesu vient de créer son nouveau parti. Il a pour nom le Bdp (Bloc pour la Démocratie et le Progrès) Dodzi-Gamèlé. Ce parti a été porté sur les fonts baptismaux à travers son premier congrès constitutif qui s’est déroulé  le samedi dernier sur la place de la gare routière de Bopa.
Suite à une crise ouverte avec certains responsables du parti Upd-Gamesu, l’ancien député a toujours clamé que ce parti lui a été arraché après qu’il ait été trahi par ses anciens alliés. Aujourd’hui le président du Bdp Dodzi-Gamèlé entend prendre un autre envol politique en créant ce nouveau parti à Bopa. Il a été soutenu par des représentants de partis politiques qui ont répondu présents  à l’invitation.

Il s’agit entre autres de Théophile Montcho représentant « l’Union fait la Nation », du premier vice-président de l’Assemblée nationale, du député Eloi Aho des Fcbe, de l’ex questeur au parlement Patrice Gagnito du Psd, l’ancien directeur de cabinet  Agbokpongbé représentant le Madep, le député Kakpo Kifouli représentant le Prd, de Kuessan Djagoué président du Rdl-Hèbiosso, de Pascal Gandaho de la Fcbe. Après le mot introductif du président du conseil d’accueil qui rappellera que c’est la première fois qu’un parti politique prend son envol à Bopa et que suite aux nombreuses trahisons vécues, il était opportun de se réorganiser pour créer un autre parti politique.

Pour la représentante des femmes Honorine Anatho c’est un grand soulagement. Selon elle, depuis les dernières élections, l’exclusion est érigée en règle de gouvernance.  Jean-Claude Hounkponou serait devenu pour elles un guide. Pour finir, elle promet au nom des femmes d’être désormais les gardiennes du temple car la trahison est terminée. Tandis que pour Joseph Maché, la création du Bdp constitue un salut. Il a souhaité que ce parti ne soit pas comme les autres en pensant à la formation de ses militants. Le moment tant attendu fut le message du président du Bdp Dodzi-Gamèlé Jean-Claude Hounkponou qui a  jeté le pavé dans la marre en dénonçant les escrocs politiques qui sont à combattre.

{mosgoogle} Il a rappelé la genèse de l’Upd-Gamesu en août 2002 à Lokossa et les péripéties qui s’en sont suivies à travers la cacophonie des ambitions  de certains groupes opportunistes et aventuristes qui se sont emparés illégalement du parti. Selon lui, malgré ce passé, il a préféré recommencer et éviter un combat juridique. Ainsi, conclura-t-il,  il est temps de reprendre le combat sur la base des expériences déjà acquises. La vision du Bdp, ses objectifs et ambitions pour les populations n’ont pas été occultés par Jean-Claude Hounkponou.

Ismail Kèko