La Nouvelle Tribune

Affaires détournement des frais de justice criminelle

Espace membre

Le Fonac salue la révocation des 22 magistrats impliqués

Le vice-président du Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac), Jean-Baptiste Elias, était face à la presse, jeudi dernier au Codiam à Cotonou. La révocation des 22 magistrats impliqués dans le détournement des frais de justice criminelle était au cœur de sa conférence de presse. Il a salué le gouvernement et le corps des magistrats béninois pour avoir pris une telle décision. M. Elias a invité les magistrats à poursuivre ce combat, car cela participe à la moralisation de la vie publique au Bénin. Pour le Fonac, cette sanction doit donner des leçons à ceux qui se spécialisent dans les détournements de deniers publics et autres malversations dans l’administration publique béninoise. En s’intéressant uniquement à ce dossier déjà bouclé, Jean-Baptiste Elias a surpris plus d’un.

{mosgoogle}Beaucoup s’attendaient à ce qu’il fasse des révélations comme il en a l’habitude. L’affaire Cen-Sad, les machines agricoles qui font actuellement couler beaucoup d'encre et de salive, n’ont pas été abordés par le Fonac. Pour le public, on n’est pas à l’heure des félicitations, car la lutte contre la corruption est un long processus.

J.Y. M