La Nouvelle Tribune

Cartographie censitaire

Espace membre

Epiphane Quenum fait le bilan

Le Coordonnateur de la Commission politique de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cps/Lépi), Epiphane Quenum, a rencontré la presse hier à l’hôtel Plm Alejo, au sortir d’une séance de travail avec ses collaborateurs. La question de la cartographie censitaire était à l’ordre du jour. Selon ses déclarations, tout s’est bien passé sur le terrain, contrairement à ce qui se dit. A cet effet, il a indiqué que plus de 98% du territoire national ont été couverts dans ces opérations. Des chiffres par département ont été donnés pour convaincre l’opinion publique. Ainsi, déclare Epiphane Quenum, « l’Atacora est couvert à 94%, l’Atlantique à 95%, le Borgou à 100%, les Collines à 100%, le Couffo à 100%, la Donga à 100%, le Littoral à 98%, l’Ouémé à 98%, le Plateau à 100%, le Zou à 100%, l’Alibori à 99% et le Mono à 97% ». Toutefois, M. Quenum a fait savoir que les opérations sont prorogées jusqu’à vendredi prochain, puisqu’il y a certains matériels sur le terrain.

{mosgoogle}La bonne foi de la Cps/Lépi reste à prouver

La Cps/Lépi a donné ses chiffres. Mais, il est important de vérifier ces données. C’est pourquoi, il va falloir qu’elle accepte l’évaluation proposée par l’Opposition. Cela est la seule manière de crédibiliser ou non les opérations de la cartographie censitaire, puisqu’il y a trop de contestations. Sans cela, le risque est très fort de faire une Lépi à la base d’élections contestées. 

J.Y.M