La Nouvelle Tribune

Fonds d’expertise et de renforcement des capacités

Espace membre

La France octroie plus d’un demi milliard Fcfa au Bénin
Représentant respectivement le gouvernement français et son partenaire béninois, le secrétaire d’Etat, chargé de la Coopération et de la Francophonie, M. Alain Joyandet, et le ministre de l’Economie et des Finances, M. Soulé Mana Lawani ont procédé à la signature d’un protocole d’accord  relatif à la mise en place d’un fonds spécial d’un montant de six cent cinquante cinq millions neuf cent cinquante sept mille (655.957) francs Cfa.
Ce fonds spécial qui remplace le fonds d’études et de préparation de projets arrivé à échéance le 31 décembre 2007. la signature et l’échange des documents se sont déroulés dans la salle de conférence du ministère béninois de l’Economie et des finances à Cotonou en présence d’une forte délégation venue de Paris renforcée par celle de l’Ambassade à Cotonou conduite par l’ambassadeur Hervé Besancenot puis sous l’œil admirateur des cadres béninois des ministères des Affaires étrangères et des Finances venus nombreux malgré les festivités du 1er mai.
 
Communiqué de presse

1 million d’euros de l’Agence Française de Développement (AFD)
Pour les Fonds d’Expertise et de Renforcement des Capacités au Bénin
Le Secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie, M. Alain JOYANDET, le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Soulé Mana LAWANI et le Directeur de l’Agence Française de Développement, M. Fulvio MAZZEO ont signé le 1er mai 2008 en présence de l’Ambassadeur de France au Bénin, M. Hervé BESANCENOT, une convention de financement de l’Agence Française de Développement (AFD) d’un montant total de 1 million d’euros (près de 656 millions de FCFA), d’une durée de cinq ans.
Les Fonds d’Expertise et de Renforcement des Capacités (FERC) prend la suite du Fonds d’Etudes et de Préparation de Projets (FEPP) arrivé à échéance le 31 décembre 2007. Le nouveau dispositif élargit les règles d’emploi des FEPP et permet d’inclure désormais le financement de l’assistance technique (sous certaines conditions). S’il reste prioritairement lié aux projets et aux secteurs de concentration de l’AFD au Bénin (éducation, développement rural et infrastructures), il peut également être utilisé à des fins de veille sectorielle portant sur des thématiques importantes pour le pays.
Les FERC sont principalement imputés sur les crédits « subvention-projet » alloués chaque année à l’AFD par le Ministère des Affaires Etrangères français.
Ils financent les prestations d’études (de toutes durées) et les expertises résidentielles (de plus de 6 mois) destinées prioritairement à la préparation de concours de l’AFD, dont l’objet est cohérent avec les orientations stratégiques du Cadre d’Intervention Pays (CIP).
Les Fonds d’Expertise et de Renforcement des Capacités, consentis sous forme de don de l’Agence Française de Développement peuvent donc financer dans le cadre d’un même octroi :
a)Prioritairement, des études ou expertises d’identification de projets, de faisabilité de projets, sectorielles ou institutionnelles en amont de l’octroi de nouveaux concours de l’Agence au Bénin ;
b)l’Assistance technique résidentielle en charge de l’identification ou la préparation de concours de l’Agence dans des secteurs de concentration du Document Cadre de Partenariat (DCP) ;
c)plus exceptionnellement, les études et l’Assistance technique résidentielle ponctuelle, portant sur une thématique qui n’est pas directement liée aux secteurs de concentration du DCP ;
d)à titre exceptionnel, des études ponctuelles sur d’autres thématiques.
Le maitre d’ouvrage de ces prestations est le bénéficiaire des fonds, soit l’Etat béninois.

Découvrons M. Alain Joyandet Secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et la Francophonie
M. Joyandet est né le 15 Janvier 1954 à Dijon (Côte-d’Or)

Fonctions
 Secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie (Décret de nomination du gouvernement du 18 mars 2008)
 Président-directeur général jusqu’en mars 2008 de la Société nouvelle des éditions comtoises (SNEC), société éditrice des hebdomadaires « La Presse de Gray », « La Presse de Vesoul » et « L’Hebdo de Besançon », ancien journaliste

Fonctions électives
 Député de la Haute-Saône, réélu le 10 juin 2007, jusqu’en mars 2008
 Maire de Vesoul (depuis 1995)
 Sénateur de la Haute-Saône (1995-2002)
 Président de la Communauté de communes de l’agglomération de Vesoul (1992-1998)
 Conseiller général de Haute-Saône (1992-2002)
 Vice-président du Conseil général de la Haute-Saône (1992-1995)

Carrière
 Fondateur de « Radio Val-de-Saône (RVS) » et de « L’Hebdo de Besançon » (2004)
 Cofondateur du GIE « Les Indépendants » (radios régionales) (1991)
 Fondateur du Groupe des éditions comtoises (Grec SA) (1986)
 Président-fondateur du Club des créateurs d’entreprise de la Haute-Saône (1985)
 Fondateur de la « Presse de Vesoul » (1981)
 Journaliste, Collaborateur de l’hebdomadaire d’informations la Presse de Gray (1974).