La Nouvelle Tribune

Analyse du projet de budget exercice 2010

Espace membre

Social Watch relève la baisse de  forme des régies financières

Le réseau Social Watch Bénin, soucieux de la bonne gouvernance des ressources publiques dans notre pays,  a réalisé un document dans lequel il a été question de l’analyse et du plaidoyer de la société civile sur le projet de loi de finances (Budget) 2010 en République du Bénin. C’est ainsi que s’intéressant à la mobilisation des ressources pour le financement de ce budget, le réseau a constaté que le gouvernement n’a pas tenu compte des performances des régies financières au cours de l’année 2009 avant de fixer les prévisions de l’année 2010 tant les régies financières sont en baisse de forme.

Social Watch Bénin est resté fidèle à sa mission de contribuer à l’amélioration de la gestion des ressources publiques par une veille citoyenne autour du Budget Général de l’Etat. Cette année le réseau s’est une fois encore penché sur le projet de loi de finance exercice 2010. Il est  ressorti de ce travail fait par l’unité de recherche et d’analyse de Social Watch Bénin,  une plate forme d’analyse et de plaidoyer en vue de faire orienter les projets et programmes vers le développement pour un mieux être des populations. Abordant la performance des régies financières, le réseau d’organisations de la société civile constate que le rendement des régies financières est en baisse. La direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) a connu à la date du 30 juin 2009 une baisse de 10,455 milliards  de francs CFA au niveau de ses réalisations soit un taux de régression de 1,8% par rapport l’année 2008. Quant à la direction générale des impôts et des domaines (DGID), les réalisations de 2009 ont aussi connu à la même date une baisse correspondant à un taux de 1,8% par rapport à l’année 2008. La direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DTCP) pour sa part a enregistré également une baisse des recettes de 2,248 milliards de francs CFA en valeur absolue et de 46,7% en valeur relative. Social Watch constate par ailleurs que le gouvernement s’est attelé à inverser la tendance baissière par la prise d’un certain nombre de mesures mais quant au recouvrement des recettes de la douane et des impôts, rien n’est encore fait et il urge de s’interroger sur les capacités réelles des régies financières à  réaliser les performances attendues d’elles au titre de l’exercice de 2010 vu l’environnement économique défavorable dans le monde en général et dans la sous-région en particulier.

{mosgoogle} Dans ces conditions, la société civile réaffirme son inquiétude sur les raisons de la hausse des prévisions des régies financières dépit des explications fournies dans le rapport de présentation de la loi de finances gestion 2010. Social Watch Bénin dans la même optique propose au gouvernement la mise en place d’une bonne stratégie de contrôle et de suivi de l’exécution de cet important outil financier qu’est le budget afin que son exécution dépasse désormais le seuil de 90% au minimum.
Cell com Social Watch