La Nouvelle Tribune

2ème rejet de la présentation de loi de finances 2010

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter
Où bien le gouvernement craint-il que les députés prennent en compte la date d’envoi du nouveau décret ? Dans tous les cas, les membres de la commission budgétaire, à en croire des sources parlementaires, viennent d’adopter une nouvelle position, celle d’enfoncer davantage le clou. Ils ont décidé de durcir leur position par rapport au comportement du gouvernement qui apparemment se fout d’eux. Désormais, ils ont décidé que les travaux seront faits en tenant compte de la date d’envoi du nouveau décret. Une décision de la commission budgétaire qui risque d’aggraver et d’envenimer une fois encore les relations entre l’institution parlementaire et l’Exécutif.

Ismail Kèko