La Nouvelle Tribune

Quel sort pour la loi des finances 2010 ?

A lire

Gambie : Jammeh obtient un prolongement de mandat

LA GRANDE RUPTURE du Dr Yacouba FASSASSI

Espace membre

Pour le moment tout porte à croire que les chances ne sont pas encore du côté du pouvoir qui fait des pieds et des mains du côté de ses représentants à l’Assemblée nationale afin que le calumet de la paix soit fumé et pour une bonne cohésion au sein des parlementaires. Le dernier discours d’ouverture de la seconde session ordinaire du président de l’Assemblée nationale Mathurin Coffi Nago n’est qu’un signal fort de la volonté du pouvoir du changement pour faire passer contre vents et marrée son budget pour la gestion 2010.

Ismail Kèko