La Nouvelle Tribune

Scrutin du 20 avril dernier

Espace membre

L’ong Dhpd fait le bilan
Samedi dernier, l’ong Droit de l’homme paix et développement a passé au peigne fin les élections municipales, communales et locales du 20 avril dernier. Cafouillages, achats de conscience et autres irrégularités ont été relevés par les conférenciers.

« S’il ne tenait qu’à moi, les élections du 20 avril 2008 seront reprises ». Cette phrase du principal orateur, Me Sambaou, président délégué du Dhpd  est assez évocatrice des nombreuses irrégularités que les observateurs dépêchés sur le terrain par cette organisation, ont relevées. Selon le conférencier, le scrutin s’est déroulé dans un cafouillage total. Cela est caractérisé par la non mise à disposition du matériel électoral dans certaines circonscriptions, permutation de bulletins de vote dans certaines régions, absence de logo de certains partis en lice, disparition de listes électorales et absence d’isoloirs. A cela, Me Sambaou ajoute l’ignorance des textes par les membres des bureaux de vote, le vote de mineurs et le vote multiple. Il a également dénoncé l’achat de cartes d’électeurs  et l’achat de conscience qui ont eu lieu le jour même des élections.  Il a par ailleurs souhaité que les responsabilités soient situées dans ce qu’il qualifie d’élections bâclées. Pour les causes, le président délégué du Dhpd pense qu’elles résident dans les rapports conflictuels qui ont existé entre le gouvernement et la Commission électorale nationale autonome (Cena).  A ce sujet, il conseille au gouvernement de reconnaître sa responsabilité puisqu’il ne saurait avoir d’élections en république du Bénin sans son implication et de ne surtout pas perdre de vue que la Cena a  été créée juste pour garantir une certaine impartialité autour des résultats. Pour que le cafouillage qui a entouré les premières élections couplées au Bénin, ne se répète en 2011 où les enjeux sont plus importants, l’avocat propose d’aller à l’école du Sénégal. Ce pays, selon Me Sambaou, réalise des semaines à l’avance les isoloirs et les bureaux de vote. Cela a pour avantage de leur amoindrir les tracasseries le jour des élections. Il a enfin émis le vœu que les Cena prochaines soient moins politisées et que leurs membres soient des gens capables, patriotes et impartiaux.

BM