La Nouvelle Tribune

Actualité politique nationale

Espace membre

Une troisième force en gestation à Sakété

Dans quelques jours, un mouvement sera porté sur les fonts baptismaux à Sakété, après la création du Front pour l’éveil et le développement (Fed) de Raphiatou Karimou et le Mouvement espoir du Bénin (Meb) du ministre François Abiola. La nouvelle force politique est dirigée par le professeur Aliou Bello.

En son sein, il y a la plupart des cadres de Sakété. Plusieurs jeunes de la localité s’y retrouvent également. En attendant son annonce officielle, les populations y adhèrent déjà massivement. Ce nouveau mouvement est un cercle de développement et l’expression de la défense des intérêts de tous les fils de la région. On rappelle que ce sont les ténors de ce groupe qui ont organisé la marche contre le découpage territorial tel que proposé par la commission Adjaho.

Selon le président dudit mouvement, il est tant que les fils de Sakété pensent au développement en tournant dos à la politique politicienne. Il y a beaucoup de défis à relever. Le manque d’eau potable, l’impraticabilité des voies, l’absence d’infrastructures d’accueil, le chômage des jeunes, l’exode rural et autres difficultés doivent être combattus, selon Aliou Bello.

{mosgoogle} Les précurseurs de ce groupe politique entendent également réconcilier les fils de Sakété qui s’entredéchirent à cause de la politique. La naissance de ce cercle de réflexion et de développement marque un nouveau départ pour la marche de Sakété vers le progrès, car la jeunesse de la localité entend prendre son destin en main.

Jules Yaovi Maoussi