La Nouvelle Tribune

Lettre à la Présidente de la Cour d’appel de Cotonou

se connecter
se connecter
Nous voudrions croire que vous n’écrirez pas un nouvel épisode dans la série des violations des droits et liberté du sieur GNONLONFOUN D. Clément.
Dans l’attente de la suite qu’appelle la présente, nous vous prions de recevoir Madame le Président, l’expression de nos sentiments déférents.