La Nouvelle Tribune

Budget de l'Assemblée nationale

Espace membre

Les députés votent un budget de 8.786.959.136 FCFA pour l’exercice 2010

(Plusieurs amendements intégrés)
Les députés de la 5è législature ont poursuivi hier les travaux en plénière pour l’examen et l’adoption de leur projet de budget exercice 2010. Hormis le député de l’Add Vlavonou Louis qui a voté contre, c’est par 64 voix pour et 0 abstention que les députés ont voté hier leur budget pour l’exercice 2010.

Les débats n’ont pas été moins houleux que ceux de la précédente plénière. Le contenu du travail fait pendant 48 heures par la commission budgétaire et les différents amendements intégrés ont été passés au peigne fin par les députés. En effet, plusieurs amendements ont été formulés dans le document. Notamment pour les commissions d’enquêtes et contrôle parlementaire qui avait dans le projet de budget étudié le mardi dernier un montant de prévisionnel de 200 millions FCFA inscrit. Après amendement, ce montant est relevé à 300 millions FCFA. Un autre amendement, celui relatif aux missions parlementaires d’information dont le budget inscrit préalablement était de 30 millions FCFA et après amendement le montant a été revu à la hausse soit 125 millions FCFA. Comme amendement, les députés ont demandé de conformer les frais de sessions des autres membres de la cellule de communication qui passent de 3000 francs par session à 5000 francs. Le traitement équitable au niveau des vice-présidents et du rapporteur général a bénéficié également d’un amendement. Ainsi ce taux passe de 600.000 FCFA à 900.000 FCFA pour les deux. Pour finir, le montant inscrit dans le budget 2009 concernant les anciens députés pour le fonctionnement de leur association passe de 5 millions FCFA à 15 millions FCFA. Il faut dire que les débats ont été riches.

{mosgoogle}La présidente Rosine Soglo dira que par rapport au montant global du budget, en tant que 2è institution de l’Etat les députés font piètre figure à voir ce qui est inscrit dans le budget général de l’Etat qui avoisine plus 1000 milliards FCFa. Elle a promis pour ce faire de guerroyer contre le budget de l’Etat une fois envoyé au parlement pour son vote. La pension des députés a aussi accroché l’attention de la présidente de la Rb qui a voulu savoir si un montant y est inscrit. D’autres députés tels que Jean Baptiste Edayé, Augustin Ahouanvoébla ont soulevé quelques préoccupations. Au terme de l’examen des amendements, les députés ont à l’unanimité, donné leur caution pour le budget de l’année 2010.

Ismail Kèko