La Nouvelle Tribune

Elections présidentielles de 2011

Espace membre

Pierre Osho invité à se présenter

Les populations du Plateau d’Abomey ont organisé le samedi 5 septembre 2009 un meeting politique à la maison des jeunes et des loisirs de Bohicon pour appeler le ministre Pierre Osho à se présenter aux prochaines élections présidentielles de 2011. Venues des communes de Djidja, d’Agbangnizoun, de Zogbodomey, de Bohicon, d’Abomey…elles ont bravé la pluie qui s’est abattue sur le département du Zou ce 5 septembre 2009.

Personne n’a voulu se faire compter l’événement. Femmes, jeunes, enfants, sages, notables et curieux ont répondu à l’appel de M. Bonaventure Guèdègbé, initiateur de ce meeting. L’ambiance était à la fête avec les divers temps animation assurés par l’artiste Somadjè Gbèsso et les femmes du culte «Iyalodé». Pour les uns et les autres, c’est le moment ou jamais de se décider sur qui portera la vision des femmes, des jeunes, sages et notables de Djidja, d’Agbangnizoun, de Zogbodomey, de Bohicon, d’Abomey lors des élections présidentielles de 2011. L’oiseau rare ne tardera pas à être déniché. Les messages délivrés par le représentant des jeunes et celui des sages permettront de savoir que celui qui est aujourd’hui à même de porter les préoccupations des fils et filles du Plateau d’Abomey pour les présidentielles de 2011 n’est rien d’autre que Pierre Osho. « Le malheur de notre Nation provient moins des errements et des improvisations de ces nouveaux dirigeants que du silence des anciens, sages, patriotes et autres dignes fils du pays. C’est pourquoi nous sommes venus ce jour proclamer qu’il ne faut pas laisser les tenants de l’empirisme et de l’amateurisme politiques et autres fossoyeurs de l’économie nationale, avoir raison du labeur et de la sueur du peuple. Nos vénérables ancêtres, de Houégbadja à Agoli Agbo, ne nous pardonneront pas un silence complice et une passivité coupable. Nous lançons un vibrant appel patriotique aux fils et filles du Danxomè et à l’ensemble du peuple béninois afin qu’ils se dressent comme un seul homme pour : arrêter la supercherie, mettre fin à la déstructuration de l’unité nationale construite par Nicéphore Soglo et Mathieu Kérékou ». Tel est l’appel lancé aux filles et fils du Plateau d’Abomey par Baba Guèdègbé Adjaho, au nom des jeunes.

{mosgoogle}Cet appel sera précédé de celui M. Gildas Abidji qui intervenait au nom des jeunes. « Pierre Osho a toujours été avec nous et nous soutenons sa candidature pour l’élire président afin qu’il vienne restaurer le processus du Renouveau démocratique dans la pureté de son idéal consensuel et de sa finalité de développement économique pour la Nation », a-t-il révélé. « Homme intègre, rigoureux, patriote, fidèle compagnon du Président Kérékou, il dispose aujourd’hui de l’expérience d’un véritable homme d’Etat pour : mettre fin à l’improvisation dans la gestion des affaires de l’Etat, mettre fin au pilotage à vue, mettre fin à l’hypocrisie et à la corruption au sommet de l’Etat, mettre son pragmatisme au service de la Construction du Bénin », a-t-il ajouté par ailleurs. Et c’est dans un élan de solidarité de ces différents appels ont été entendus.

Georges Akpo