La Nouvelle Tribune

A propos de la mission parlementaire d’informations aux populations

A lire

USA : la promesse de Donald Trump à la communauté afro-américaine

Gambie : Yahya Jammeh et ses proches accusés d’avoir vidé les caisses de l’Etat

se connecter
se connecter
Face à cette situation de crise, le directeur de la questure s’est opposé à la demande du premier questeur de lui faire le point financier de cette mission. Mais contrairement à ses habitudes, le directeur de la questure se serait montré virulant et aurait même déclaré, selon la correspondance du questeur, «qu’il n’a de compte à rendre à personne». Cette situation vient donner de l’eau au moulin de ceux qui pensent que c’est une mission inopportune et inutile qui n’a pas sa raison d’être. Pour preuve, les députés qui sont descendus sur le terrain n’ont même pas pu convaincre leurs interlocuteurs. D’autres commissions se sont contentées seulement de rencontrer des membres de conseils communaux élargis à quelques militants. Pourquoi faire? C’est la preuve que réellement les députés sont allés pour une ballade de santé qui n’a même rien donner sur le terrain.

Ismail Kèko