La Nouvelle Tribune

Budget 2010 du parlement

Espace membre

Branle-bas au sein de la commission budgétaire

L’avant projet de budget de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2010 peine à se boucler bien que le gouvernement ait exigé de la représentation nationale et d’autres institutions de l’Etat une lettre de cadrage.

En effet, depuis plusieurs jours, les députés membres de la commission des finances et des échanges assistés des cadres techniques de l’institution parlementaire s’affairent pour mettre au point la première mouture de cet avant projet de budget 2010 de l’Assemblée nationale. Selon les sources proches de l’institution parlementaire, ce retard risque de porter un léger coup au processus d’élaboration du projet de budget général de l’Etat. L’Assemblée nationale étant une institution autonome doit répondre à la nomenclature du budget général de l’Etat puisque, le projet de budget du parlement devra être intégré au budget général de l’Etat.

{mosgoogle}Il est aisé de constater un branle-bas au sein des cadres de l’administration parlementaire qui courent de gauche à droite et arpentent les couloirs de l’hémicycle à la recherche d’un dossier ou document comptable. La journée d’hier a pas été sans repos pour le président de la commission des finances et ses collègues qui doivent finaliser dans les délais requis cet avant projet de budget 2010 du parlement. Ce projet de budget doit nécessairement respecter la lettre de cadrage recommandée par le gouvernement.

Ismail Kèko