La Nouvelle Tribune

Suite au communiqué de la présidence

A lire

USA : la promesse de Donald Trump à la communauté afro-américaine

Gambie : Yahya Jammeh et ses proches accusés d’avoir vidé les caisses de l’Etat

se connecter
se connecter
Mais, ils n’ont pas apporté les preuves de leurs dires au cours de cette conférence de presse. Ceci risque de compliquer la tâche au président Boni Yayi qui fait des pieds et des mains pour avoir la Renaissance du Bénin (Rb) à ses côtés en 2011. Il y ressort de cette conférence de presse que Frédéric Béhanzin et El Farouk Soumanou sont de simples agitateurs politiques qui veulent se faire remarquer au soleil du Changement. En défendant leurs intérêts personnels, ils rendent la mission difficile au chef de l’Etat. Leur dernière sortie médiatique a montré encore que l’entourage du président Boni Yayi a de graves limites en politique.

Georges Akpo