La Nouvelle Tribune

Annulation des sanctions du ministre de l’Agriculture

A lire

Gambie : arrestation du patron des renseignements de Jammeh

France : Sarkozy passe de la politique à l’hôtellerie

se connecter
se connecter
Quels résultats peut-on avoir de manière concrète ? Rien. La preuve est que les maux que les Béninois dénonçaient hier sont revenus au galop. La corruption, le clientélisme, la mauvaise gestion des ressources humaines de l’Etat, la gabegie, le népotisme et autres tares de la société sont légion, alors qu’on chante tout le temps et sur tous les toits le Changement.   Le chef de l’Etat ne laisse pas ses ministres gérer les dossiers relevant de leurs compétences.  C’est ça le Changement prôner par Boni Yayi.

Jules Yaovi Maoussi