La Nouvelle Tribune

Nommé par décret pris en conseil des ministres

A lire

USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Afrique du sud: les victimes d’hier, agresseurs d’aujourd’hui

se connecter
se connecter
Puisque le directeur déchu Benjamin Alanmenou s’est opposé vigoureusement à un tel acte illégal, la mafia a eu finalement raison de lui malgré sa compétence et les nombreuses félicitations à lui adresser par sa hiérarchie et le ministre Topanou l’a limogé par un arrêté alors que ce dernier a été nommé par décret pris en conseil des ministres. Face à cette situation d’injustice, les militants Fcbe de la vallée de l’Ouémé s’insurgent contre cet acte et ont exprimé leur mécontentement à l’issue d’une rencontre tenue à Adjohoun. Ils demandent que le chef de l’Etat se saisisse de ce dossier afin que la lumière jaillisse.

I.K.