La Nouvelle Tribune

Réaction de l’ex-allié de l’opposition suite aux attaques de Houngbédji

A lire

USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Afrique du sud: les victimes d’hier, agresseurs d’aujourd’hui

se connecter
se connecter
On dirait qu’il y a un désordre total au sein de la mouvance. Au lieu de rendre service au chef de l’Etat en difficulté, les marchands d’illusions parlent pour lui compliquer la situation. Dès lors, il est temps que Rachidi Gbadamassi aille encore apprendre en politique. Il reste alors au chef de l’Etat de discipliner sa troupe, avant qu’il ne soit trop tard.

Jules Yaovi Maoussi