La Nouvelle Tribune

Conférence de presse de Gbadamassi

Espace membre

R. Gbadamassi« Houngbédji est allé trop loin »

Rachidi Gbadamassi a, au cours d’une conférence de presse hier au Bénin Marina Hôtel, porté son jugement sur l’entretien du chef de l’Etat à la veille du 1er Août ainsi que l’intervention de Me Adrien Houngbédji.


Pour l’ancien maire de Parakou, Adrien Houngbédji est allé trop loin en déclarant que le président Boni Yayi est complice et coupable dans l’affaire Cen-sad. Pour lui, cela fait partie d’une stratégie de manipulation et d’intoxication qu’il convient de dénoncer. Il se réjouit cependant de ce que l’opposition commence par jouer son rôle. Mieux, il estime que l’acte posé par le chef de l’Etat est hautement patriotique. Ce qui est à saluer. Il est également intervenu sur les différents domaines comme la santé, l’agriculture, énergie, l’administration pour dire que de façon inexorable quelque chose de mieux se fait. Il fera également remarquer que tous ceux aujourd’hui avec qui Me Adrien Houngbédji s’allie, ont été aux affaires hier et qu’ils sont impliqués dans plusieurs dossiers de détournement.

{mosgoogle} Par conséquent, ils n’ont de leçon à donner à personne. Surtout pas au régime du changement. Pour étayer son affirmation, il rappelle la vente de la Centrale d’achat de la Sonapara qui a été vendue en 1999 à l’insu du président d’alors, le Général Mathieu Kérékou. Il dira pour finir que le changement n’étant pas un panacée ni de la magie, ce n’est que par la communion de tous les Béninois que le Bénin pourra connaître le développement.

Benoît Mètonou