La Nouvelle Tribune

Tractations politiques dans l’Ouémé-Plateau

Espace membre

Le parti national Ensemble renforce sa base à Adjarra

Une centaine de jeunes, hommes et femmes venus des différentes localités de la commune d’Adjarra se sont prêtés le week end dernier aux explications des responsables du parti national Ensemble.


C’était le week end dernier au complexe scolaire de Advié A et B en présence du président du parti Julien Kpoviessi, du secrétaire général du parti Jérôme Aklamavo, de Henri Adigli chargé à l’organisation du Pne, de Samuel Gnonlonfoun président section Adjarra du Pne, de Oké Mama membre de la section fédérale de l’Ouémé et d’autres membres du bureau national .L’objectif de cette rencontre avec la jeunesse d’Adjarra est de raviver la flamme qui sommeille au sein des militants de ce parti politique et d’animer les structures de base du parti. Après les explications et les conseils des responsables du Pne à leurs militants de base, des questions d’éclaircissements et de curiosité ont été posées par ces derniers. Pour certains, ils veulent savoir si le Pne s’aligne toujours derrière la vision du chef de l’Etat, pour d’autres pourquoi avoir attendu si longtemps avant d’initier ces genres de séance et que les sont les perspectives que s’assigne ce parti politique. Autant de questions qui ont émerveillé les responsables du parti national Ensemble dont particulièrement son président Julien Kpoviessi qui à son tour donné à ses militants des réponses appropriées.

{mosgoogle}Mais selon certaines indiscrétions, le parti du professeur Albert Tévoédjrè entend aguerrir sa base sur le plan national pour des victoires plus grandes. Les mêmes sources révèlent que ce parti veut se hisser d’avantage sur l’arène politique et même faire élire des députés pour la sixième législature de l’Assemblée nationale. Outre cette commune d’Adjarra, les responsables du parti Pne ont déjà parcouru d’autres localités des départements de l’Ouémé et du Plateau pour la même cause. Ils poursuivront leur périple dans d’autres régions les jours à venir.

Ismail Kèko