La Nouvelle Tribune

Archa/ Après huit mois de blocage

Espace membre

M. HouedjissinMaxime Houédjissin enfin dans la plénitude de ses prérogatives

A travers une décision en date du 23 juillet dernier, le ministre de l’urbanisme par intérim, Justin Sossou Adanmayi a clairement défini le rôle à jouer par chacune des parties impliquées dans le projet de réhabilitation d’Abomey. Ce qui permet à Maxime Houédjissin de se mettre résolument au travail pour l’accomplissement de la mission à lui confiée par le chef de l’Etat après huit mois de léthargie.


C’est désormais clair. Les conflits d’attribution et autres qui empêchaient le démarrage véritable des travaux de réhabilitation de la cité historique de la ville d’Abomey sont désormais finis. En effet, par décision N°0409/Murhflec, le ministre Adanmayi rappelle à la mairie d’Abomey, l’Agetur et l’Archa leurs attributions précises en ce qui concerne dans la mise en œuvre du projet de réhabilitation d’Abomey. Ainsi, la décision stipule clairement que la mairie d’Abomey est la bénéficiaire des travaux. A ce titre, elle participera à l’identification des travaux à réaliser, sera observateur lors du choix des prestataires, prendra part aux réunions du comité du suivis ainsi qu’aux négociations avec les bailleurs de fonds.
L’Agetur quant à elle, sera le maître d’ouvrage délégué. Elle a pour charge et pour le compte du ministère de l’urbanisme, l’exécution et le suivi des travaux. La sélection des consultants et maîtres d’œuvres, la sélection des entreprises pour les travaux et les fournitures, la réception des travaux et fournitures, le règlement des décomptes et factures, sont également de son ressort.

La troisième structure qui se trouve aujourd’hui rétablie après huit mois d’errance, est bien l’Archa dont l’ancien député a la charge. Dans la décision ministérielle, il est bien signifié que ladite agence jouera désormais le rôle dévolu au ministère de l’urbanisme. Autrement, elle doit donner on avis sur tous les dossiers concernant le projet de réhabilitation d’Abomey, doit procéder à des visites de chantiers pour évaluer l’avancé des travaux. Maxime Houédjissin, aura également à veiller au respect de la convention du maître d’ouvrage délégué entre l’Agetur et le ministère de l’urbanisme.

{mosgoogle}Somme toute, l’Archa est aujourd’hui le maître de jeu sans lequel rien n’est possible. L’ancien maître de Gbégamey doit se réjouir de ce que la coquille vide qui lui était attribuée a désormais un contenu. Selon certaines indiscrétions, il apparaît que des blocages étaient volontairement montés sou l’ancienne administration du ministère de l’urbanisme.  L’heure a donc sonné certainement pour que les projets élaborés dans le cadre de la réhabilitation d’Abomey soient concrétisés. L’homme qui est aux commandes n’est pas inconnu des Aboméens et son envie de contribuer à réhabiliter la cité des Houégbadjavi n’est plus feinte. On attend donc que les choses bougent véritablement.q Benoît Mètonou

MINISTERE DE L’URBANISME, DE L’HABITAT,   DE LA REFORME FONCIERE ET DE
LA LUTTE CONTRE L’EROSION COTIERE
Cotonou,le 23 juillet 2009
CABINET

N° 0409 /MUHRFLEC/DC/SGM/DGURF/DUA/SP-C
LE MINISTRE
A
MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL DE ARC HA
COTONOU
Object : Projet  de pavage et d’assainissement de rues dans
la ville d’Abomey financé par la BOAD (rôle des acteurs)
REFERENCE: Accord de prêt n° 2008015/PR BN 2008 03 00
Accord Cadre Tripartite du 12 juin 2008

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet sus visé et me référant à l’accord de prêt entre le Gouvernement du Bénin et la Banque Ouest Africaine de Développement d’une part et l’accord cadre tripartite signé entre le gouvernement,  l’AGETUR et la Mairie d’Abomey d’autre part, j’ai l’honneur de vous rappeler le rôle de chaque acteur dans la gestion du projet ainsi qu’il suit:

1 - Mairie d’Abomey

La Mairie d’Abomey, en tant que bénéficiaire, est partie prenante à toutes les étapes du projet.
Dans ce cadre, elle doit:
- participer à l’identification des travaux à réaliser;
- participer en tant qu’observateur aux travaux d’ouverture des plis pour le choix des prestataires;
- participer aux négociations avec le bailleur de fonds;
- sensibiliser les populations sur les nuisances éventuelles qu’entraîneraient les travaux ;
- participer aux réceptions des travaux ;
- prendre part aux réunions du comité de suivi;
- assurer la sécurité des prestataires;
- lever les conditionnalités au démarrage des travaux ;
- porter assistance au MOD et aux prestataires en cas de besoin;
- régler les problèmes sociaux éventuels (déguerpissement, dédommagement)

2 - Mission de l’ AGETUR

En sa qualité de Maître d’Ouvrage Délégué (MOD), l’AGETUR sera chargée, pour le compte du Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat, de la Réforme Foncière et de la Lutte contre l’Erosion Côtière et de la Mairie d’Abomey, de l’exécution et du suivi des travaux.
A ce titre, elle conduira les tâches suivantes:
- sélection des consultants et des maîtres d’œuvre, (lancement des consultations, évaluation des offres et signature des contrats pour le contrôle des travaux, la formation etc..) ;
- sélection des entreprises pour les travaux et fournitures (lancement des appels d’offres, évaluation des offres et signature des marchés et contrats) ;
- suivi des prestations des maîtres d’œuvre et des entreprises;
- réception des travaux et fournitures;
- règlement des décomptes et factures des entreprises;
- Compte rendu périodique au Maître d’Ouvrage et au bénéficiaire.

3 - Le Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat, de la Réforme Foncière et de la Lutte contre l’Erosion Côtière
à travers La Direction Générale de l’Urbanisme et de la Réforme Foncière
- donner son avis sur tous les dossiers qui seront produits dans le cadre du projet,
- procéder périodiquement à des visites de chantier afin de suivre  l’évolution des travaux ;
- veiller au respect de la convention de MOD passée entre l’AGETUR-SA et le Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, de la Réforme Foncière et de la Lutte contre l’Erosion Côtière;
- participer aux négociations avec le bailleur,
 et à travers la DDHU/Zou-Collines :
{mosgoogle}- apporter à la mairie d’Abomey, toute l’assistance technique avant, pendant et après la réalisation du projet et prendre une part active aux travaux du comité de suivi.
Mais suite à sa création par décret n° 2008-750 du 31 décembre 2008, l’Agence de Réhabilitation de la Cité Historique d’Abomey (ARCHA) jouera désormais le rôle dévolu au ministère en charge de l’Urbanisme sous la supervision du Cabinet du Ministre.
Eu égard à tout ce qui précède, je vous invite à vous approprier le contenu du projet et à vous acquitter des tâches qui vous reviennent dans le projet auquel le gouvernement attache une grande importance.

Justin Sossou  ADANMAYI
Ministre Intérimaire
,: Ampliation :
- Mairie d’Abomey
- AGETUR
- MEF (CAA)
-DGURF
- DDHU/ZOU-Collines