La Nouvelle Tribune

Bataille pour l’alternance au sommet de l’Etat en 2011

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter
La bataille pour l’alternance au sommet de l’Etat en 2011, doit se mener de façon saine aux fins de rendre plus vitale notre démocratie et demeuré toujours le meilleur exemple aussi bien dans la sous région que sur le plan international. Rien ne sert de traîner dans la boue l’image du pays à l’extérieur ou de faire peur aux populations par des messages ou autres déclarations. Vivement donc que cesse l’imposture et que la raison l’emporte sur la passion. Il y va de la sauvegarde des acquis démocratiques de notre pays. Puisque aucun chef d’Etat digne de ce nom n’aura intérêt à diriger un Bénin en lambeaux.

Georges Akpo