La Nouvelle Tribune

Sanction du bureau politique de la RB contre Galiou Soglo

A lire

Gambie : un autre pro-Jammeh limogé

France : à la télé, le rappeur Passi balance sur le pillage de l’Afrique et le Franc CFA

se connecter
se connecter
L’attitude  de la présidente de la Rb a de quoi étonner. Le bureau politique de la Rb n’est pas à sa première décision  d’exclusion.  On se souvient que dans d’autres cas,  les faits reprochés aux membres sanctionnés n’étaient pas aussi graves, et pourtant, la présidente avait ordonné leur exclusion. En effet, dans le cas d’espèce, il est, entre autres,  reproché à Galiou Soglo d’avoir par exemple été candidat à la dernière présidentielle, alors que le parti avait officiellement  désigné  un autre candidat. Sa nomination au gouvernement, alors que le parti dit ne l’avoir jamais proposé et  ses activités politiques au nom de la Rb  sont autant de sujets à polémique qui sont dénoncés par des instances du parti.

Au regard de ce qui précède, il est craindre que la résistance de Rosine Soglo à se plier à la décision du bureau politique de son parti soit le prélude à une crise dont elle serait la seule et unique responsable. Ce serait ainsi la preuve que Rosine Soglo fait deux poids deux mesures dans la mise en œuvre des sanctions au sein de la Rb.

Alain C. Assogba