La Nouvelle Tribune

Exécution des projets du ministère de la Recherche prolifère et minière

Espace membre

Barthélemy Kassa met la pression sur les cadres

« Gare aux coordonnateurs de projets, qui dans l’exécution des différents projets, ne feront pas observer une telle attitude au risque de se faire remplacer », a déclaré hier à Possotomé, le ministre de la Recherche prolifère et minière, Barthélemy Kassa, lors de l’ouverture du séminaire consacré à la revue à mi parcours de l’exécution des plans de travail annuel, de passation de marchés au titre du premier semestre de l’année en cours. Il a menacé de sanctionner les coordonnateurs de projets qui feront mal leur travail.


Avant cela, le ministre Kassa a situé le contexte de cette rencontre d’échanges. « Cet exercice se tient à un moment critique de l’année budgétaire ; année au cours de laquelle, notre pays subit de plein fouet les arrières effets de la crise économique vécue par les grandes puissances au cours de l’année 2008 », a-t-il déclaré. C’est pourquoi, il a indiqué qu’il apparaît impérieux que des dispositions soient prises pour exécuter le budget sectoriel de son ministère avec un esprit d’ouverture et de réalisme, afin que les dépenses soient engagées dans un souci de qualité et d’efficacité. M. Kassa a fait savoir que les programmes « Administration centrale », « Promotion et gestion des ressources minières et « Hydrocarbures pour un développement durable du Bénin » doivent être étudiés pour atteindre la mission dévolue à son ministère. Il a révélé que le rapport soumis à l’appréciation des cadres affiche un taux de réalisation de 32% qui ne fait pas honneur à son ministère qui se veut un lieu où la bonne gouvernance est leitmotiv. Ainsi, il a invité les uns et les autres au travail, car un pays à un budget essentiellement fiscal connaîtra des difficultés dans son développement. 

{mosgoogle} « Je voudrais humblement rappeler à tous les cadres pétroliers, miniers géologues ainsi qu’à l’administration qui les accompagne que le ministère des Recherches pétrolières et minières est un ministère dont la vocation est essentiellement la mobilisation des ressources du sous-sol dont Dieu  nous a gratifiés », a souligné le ministre Kassa. Les cadres à divers niveaux se sont engagés à réussir cette mission. Les travaux de cet atelier prennent fin ce jour à Possotomé. 
Jules Yaovi Maoussi