La Nouvelle Tribune

Examen de l’interpellation du chef de l’Etat à propos du dossier Sonapra

A lire

Gambie : un autre pro-Jammeh limogé

France : à la télé, le rappeur Passi balance sur le pillage de l’Afrique et le Franc CFA

se connecter
se connecter
Cette situation de blocage qui a été enregistrée hier au parlement risque d’envenimer d’avantage la situation qui prévaut dans ce dossier. Puisque, les députés de l’opposition qui sont pour la plupart signataires de ce dossier vont vouloir exiger de leurs collègues de la mouvance, des explications sur ce comportement qu’ils ont qualifié déjà de fuite en avant de l’entourage de Boni Yayi dans ce dossier. Le mercure risque de monter une fois encore ce jour au sein de l’hémicycle entre les députés des deux camps.

Ismail Kèko