La Nouvelle Tribune

Polémique autour de la désignation du représentant de la société civile au Cps-Lépi

Espace membre

Le Ca/Mdsc juge légal le processus conduit par Fors-Lépi

« […] Le processus ayant conduit à la désignation de Orden Alladatin comme représentant de la société civile a respecté les dispositions de la charte en matière de transparence et de participation des représentants des composantes et des délégués des organisations de la société civile au niveau des départements.»
Telle est l’une des appréciations du Conseil d’administration de la Maison de la société civile (Ca/Mdsc). Ceci, par rapport à la polémique  née du processus de désignation du représentant de la société civile au sein du Comité politique de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cps-Lépi). Les huit membres qui ont siégé au sein de ce Conseil l’ont fait savoir hier à la faveur d’une rencontre avec les hommes de la presse béninoise au siège de ladite structure à Cotonou.
Présidé par Abel Gbètoénonmon, le Conseil d’administration a notifié aux journalistes, sa décision n° 001-Ca/Mdsc-Osc-2009 à propos. Une décision qui résulte de ses assises extraordinaires des 29 juin, 30 juin et 1er juillet 2009 dans le but d’analyser les deux listes de représentants de la société civile qui font l’objet de cette polémique. Il s’agit notamment de la liste issue du processus organisé par Fors-Lépi et de celle issue de l’assemblée générale de Dassa-Zoumè. Ces listes ont conduit respectivement à la désignation de Orden Alladatin et de René Tchibénou. La démarche du Ca/Mdsc a été axée d’une part sur des investigations autonomes et d’autre part, sur des séances d’écoute avec les protagonistes. Dans le rang de ces derniers, seuls ceux de Fors-Lépi ont répondu à l’appel du Ca/Mdsc, d’après leur décision lue ce mardi à l’occasion de la rencontre avec les hommes des médias. Lire ici l’intégralité des conclusions auxquelles est parvenu le Ca/Mdsc.
Blaise Ahouansè

Appréciations des faits et conclusions

1.19. Au vu de tout ce qui précède, le Conseil d’administration de la Maison de la société civile apprécie la situation comme suit:
- La Coalition Fors-Lepi, en tant qu’espace collectif d’organisation de la société civile ayant développé des compétences avérées en matière de suivi des élections au Bénin, est fondée à engager au nom de l’ensemble de la société civile un processus transparent et participatif de désignation des représentants de la société civile dans le dispositif de suivi et de mise en place de la Lépi.
- Le rôle de la Maison de la société civile en tant qu’instance d’autopromotion et d’autorégulation de la société civile est de s’assurer que le processus a été conduit dans la transparence et avec la participation des représentants du comité de suivi, dès représentants de toutes les sept composantes et des délégués de la société civile au niveau des départements.

- Les témoignages recueillis, les pièces à convictions fournies par Fors-Lepi, ont permis au
Conseil d’administration de la Maison de la société civile de s’assurer que le processus ayant conduit à la désignation de Monsieur Orden Alladatin comme représentant de la société civile a respecté les dispositions de la charte en matière de transparence et de participation des représentants des composantes et des délégués des organisations de la société civile au niveau des départements.

{mosgoogle}- Avec le refus des tenants de l’assemblée de Dassa-Zoumè de se présenter devant le Conseil d’administration de la Maison de la société civile et n’ayant reçu aucun document explicatif à ce propos, il nous était impossible d’apprécier les motivations et conditions ayant conduit à la désignation de Monsieur Réné Tchibénou, après que ce dernier ait pris activement part à l’élection à l’unanimité de Monsieur Orden Alladatin.

- Qu’il s’en suit que la liste de représentants de la société civile issue du processus de désignation organisé par la coalition Fors-Lepi est la seule qu’il convient de prendre en compte dans le cadre de la mise en place du Comité politique de supervision de la Lépi et de ses démembrements.