La Nouvelle Tribune

Suite aux commentaires sur l’affaire Cen-sad

A lire

Gambie : un autre pro-Jammeh limogé

France : à la télé, le rappeur Passi balance sur le pillage de l’Afrique et le Franc CFA

se connecter
se connecter
Quant à M. Alidou Koussey, il a laissé entendre que les travaux de son équipe sur le sommet de la Cen-sad subdivisés en sept (7) volets, ont révélé des irrégularités sur trois : la viabilisation des sites, la construction des villas et la réhabilitation du Cic et du palais des congrès. A la question de savoir pourquoi le ministre Noudégbessi n’est pas impliqué dans ce scandale, l’inspecteur général d’Etat explique que c’est à base de pièces qu’il juge. Autrement, aucune pièce ne confond le ministre de l’urbanisme.

Benoît Mètonou