La Nouvelle Tribune

Sortie médiatique de la section Fcbe de Dangbo

Espace membre

Les leaders du G13 essuient les critiques des Fcbe

(Ils implorent la clémence du chef de l’Etat pour le développement de leur localité)
« C’est l’occasion plus que jamais pour les fils et filles de la 20è circonscription électorale, de la vallée et plus précisément de Dangbo de clamer haut et fort que jamais et à aucun moment, nous n’avons mandaté personne ni pour injurier le chef de l’Etat, ni pour développer des stratégies dilatoires afin de ralentir voire estomper les belles actions de développement entreprises par le chef de l’Etat »


, ainsi s’exprimait le week end dernier au Ceg de Dangbo, les responsables de la section Fcbe de Dangbo à l’occasion d’une conférence de presse qui a vu la participation effective des députés Justin Agbodjèté, Cakpo Zannou, de l’ex député Timothée Zannou, des représentants de l’alliance Fcbe, du gouvernement, du préfet des départements de l’Ouémé et du plateau François Houessou et d’autres. A en croire le représentant de la section Fcbe de Dangbo Expédie Adigbè, les réalisations du gouvernement en 3 ans, au lieu de susciter estime et encouragement, ne font malheureusement qu’attirer fureur et jalousie dans le rang de leurs amis d’en face qui s’adonnent chaque jour que Dieu fait à des manoeuvres de délation et de désinformation. « Seuls les myopes politiques pourront prendre une telle option suicidaire surtout quand on vient d’un milieu où tout est à faire » a-t-il déclaré. Selon ses propos, le pilote qui évitera la collision et le naufrage aux dangbonous est bel et bien boni Yayi. Il n’a pas manqué de parler de la clairvoyance des responsables de l’Utd en l’occurrence l’honorable Justin Agbodjèté qui a su choisir plus tôt de soutenir le Dr Boni Yayi. Toutefois, Expédie Adigbè regrettera que le chef de l’Etat ne reconnaisse à sa juste valeur les mérites de ce dernier et sa redoutable capacité de ratisser large. Ce fut également l’occasion pour les responsables de la section d’honorer leurs frères conseillers Fcbe Simplice Codjo, Mathias kouwanou, André Djenguè et Victor Avocè.

{mosgoogle} Il faut préciser que cette conférence de presse vient corriger un temps soit peu les griefs portés il y a quelques jours par certains responsables de l’opposition et en particulier du G13  de cette localité et qui ont tout le temps terni l’image du chef de l’Etat dans cette région, évoquant des propos qu’auraient tenu le chef de l’Etat et les promesses faites et non réalisées par ce dernier. Pour finir, les conférenciers ont souhaité que la construction de la route Akpro-Missérété-Dangbo-Bonou-kpédékpo, qui piétine toujours, soit très tôt une réalité pour les populations de la vallée de l’Ouémé.

Ismail Kèko