La Nouvelle Tribune

70ème anniversaire de Bruno Amoussou

Espace membre

B. AmoussouPour quel héritage politique

Le leader du Parti social démocrate a soixante-dix ans (70) aujourd’hui. Au-delà de tous les bons vœux qu’on lui souhaite, il convient de faire remarquer qu’à partir de ce jour, le Renard de Djakotomè ne peut plus briguer la magistrature suprême du Bénin conformément à la Constitution.


  D’où l’intérêt qu’on peut porter à l’héritage qu’il laisse bien qu’étant encore présent dans l’arène politique nationale. Celui qui dit être encore à midi de sa vie politique, se positionne comme le seul, à part les communistes, à avoir clairement défini une ligne idéologique pour son parti : la sociale démocratie. Seul admis au Bac dans sa série à la fin des années 50, Bruno Amoussou aura continuer par faire preuve de cette intelligence sur la scène politique. Ce qui lui a valu son surnom de Renard. Aujourd’hui, son parti semble mieux se réorganiser, avec la reprise de la Conférence des cadres qui planchent sur les questions majeures de l’actualité et une jeunesse qui ne se laisse guère compter par ses homologues des autres formations politiques.

{mosgoogle}De part ses prises de position face à la gestion de l’Etat, on a peine à croire qu’il est forclos pour la course à la Marina. Cependant, la publication de son livre « Mon Combat pour l’Afrique »  rappelle que d’une manière ou d’une autre, Bruno Amoussou a commencé la rédaction de ses mémoires afin de « nourrir » la postérité. Affaire à suivre.

Benoît Mètonou