La Nouvelle Tribune

Que sont devenus l’affaire Lawal et les audits?

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter
Depuis quelques jours, un certain nombre de sociétés ont été citées par le gouvernement comme étant impliquées dans des fraudes douanières. Alors, on se demande ce à quoi cela sert, si le gouvernement doit ouvrir de pareils dossiers  et ensuite ne plus leur donner une suite au vu et au su du peuple béninois dont on prétend sauver les intérêts. La preuve, il existe une pile d’audits dont les Béninois attendent vainement les échos depuis trois ans. Une première partie des résultats de ces audits publiés, avait donné naissance  à de multiples contestations. La suite est aussi lettre morte. Beaucoup note que la lutte contre la corruption est une lutte ciblée seulement envers les opposants. Puisque voilà des dossiers  qu’on a agité en son temps et qui apparaissent aujourd’hui comme étant des dossiers classés top secret. Est-ce bien le cas ? Au gouvernement de prouver le contraire.

Benoît Mètonou